Abysse Tech

HiTech 4 All

linki3

Cyberguerre : Les nouveaux compteurs pourraient transformer la fée en sorcière!

by

La fée électricité est la victime du désenchantement du monde .En effet on a décidé de la mettre sous le contrôle de nouveaux contremaîtres au titre ronflant de compteurs intelligent ou communicant.

Ces nouveaux surveillants sont de deux types :

Les AMR (Automated Meter Reading) qui identifient de manière plus détaillée et précise, et éventuellement en temps réel la consommation énergétique d’un foyer, d’un bâtiment ou d’une entreprise, et la transmettent, par téléphone ou courant porteur en ligne (CPL), au gestionnaire des données de comptage.

Et les AMM (Advanced Meter Management).Lorsque le compteur est en plus programmable à distance et équipé d’un appareil de coupure à distance. Ces derniers sont les plus intrusifs et posent des problèmes sur la vie privé des usagers.

La mise en place de ces surveillants est issue de la volonté d’adapter plus finement la production à la consommation et de limiter le degré d’ incertitude lié à la dérégulation des marchés de l’électricité.

1-Les systèmes SCADA* : les maillons faibles face à la cyberguerre

En 2007, le projet Aurora avait ainsi démontré la possibilité de pirater le système SCADA d’un générateur électrique afin d’entraîner son autodestruction. Or, et comme le souligne l’un des experts interrogés dans ce documentaire de CBS, ces générateurs coûtent très cher, ils ne sont plus fabriqués aux Etats-Unis, et il faudrait des mois pour s’en procurer d’autres ou les réparer, ce qui aurait des conséquences non seulement économiques, mais également politiques :

On crée ainsi une cyber-vulnérabilité importante, en effet le risque est le black-out de millions de foyer soit à la suite d’un bug ou d’une cyber-attaque. La coupure d’électricité peut devenir une arme de guerre et l’on n’a plus besoin d’effet EMP**,c’est la soft-war !

2- le cas français : Linky

Linky est le doux nom du compteur communicant français actuellement en expérimentation dans deux régions(dans la vallée de la loire et autour de Lyon).

Déjà des problèmes de fiabilité se font jour notamment linky disjoncterait un peu trop facilement et la transmission des données ne se ferait pas très bien .

De plus au mois août, la CNIL mettait le doigt sur les indiscretions de  ce gentil linky qui permet une tracabilité très fine des usages relevant de la vie privé.

La réponse de ERDF : » ce ne sont que des protoypes et c’est sécurisé vous pensait bien! »

Enfin bref « Tout va très bien madame la marquise! »

En définitive Linky n’est avantageux que « pour le distributeur ERDF et  pour les fournisseurs qui vont ainsi pouvoir proposer des services payants au consommateur pour suivre sa consommation électrique et de nouvelles offres tarifaires ». De plus  le coût de l’appareil est assumé par l’usager, estimé entre 120 et 240 euros à répartir à raison d’1 ou 2 euros par mois, sur 10 ans.

Cela aussi permettra de couper le courant aux mauvais payeurs ou de moduler plusieurs fois dans la journée les tarifs comme c’est déja le cas au Japon (les consommateurs achètent des batteries pour les charger  à certaines heures au tarifs plus bas)

Les moyens de sécurisation de ses compteurs existent mais cela necessiterait  une intervention des pouvoirs publics dans ce sens comme cela est en train de le faire les Etats-Unis.

En effet la sécurisation représentent un surcoût important pour les fournisseurs  qui ne se voient pas l’  assumer ,tout soumis à leur vision du profit à court terme.

En résumé ces compteurs posent de nombreux problèmes  de différentes natures et à différentes échelles et on peut se demander si leurs si rapide déploiement étaient réellement necessaire!?

Affaire à suivre…

Source :

http://www.clusif.asso.fr/fr/production/ouvrages/pdf/CLUSIF-SCADA-Intro.pdf

http://www.sigerly.fr/image/Retranscription_conference_linky_260309.pdf

Voir aussi mon article : sur le cyberespace et la cyberguerre ICI

*Supervisery control and data acquisition : supervision, contrôle et acquisition des données

**EMP : electromagnetic pulse désigne une émission d’ondes électromagnétiques brève et de très forte amplitude.C’ est l’effet secondaire ou souhaité d’explosions nucléaires en vue de la destruction de matériels radios et électronique et du brouillage des télécommunications.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Leave A Comment