Abysse Tech

HiTech 4 All

Sans titrelolo

La fin de « la terra inconnecta » dans l’ Europe du haut débit

by

1-Un jeu à deux bandes : le ka et le ku

Eutelsat en lançant KA-SAT et bientôt 6 autres satellites pour la bande Ku complète sa couverture satellite du multifaisceaux à haut débit.

Jusqu’à présent les satellites émettaient dans la bande Ku ( bande de fréquence micro-ondes de 10,7 gigahertz (GHz) à 12,75 Ghz), avec KA-SAT c’est la bande ka qui est mise en fonction (elle s’étend en émission de 27,5 à 31 GHz et en réception, de 18,3 à 18,8 GHz et de 19,7 à 20,2 GHz).

Les paraboles nécessaires pour recevoir les signaux sont encore plus petites que pour la bande Ku,cependant les signaux de cette bande sont beaucoup plus sensibles à l’atténuation atmosphérique et principalement, à la pluie.Cette atténuation la rend inutilisable pour la diffusion télévisuelle et pour d’autres services dits « critiques ».

Cependant avec le satellite KA-SAT ces inconvénients vont être en partie gommés.

De plus l’abonné y trouvera son compte car la liaison bidirectionnelle du satellite lui évitera d’avoir à louer une liaison filaire supplémentaire pour assurer la voie de retour de ses communications Internet, comme c’est souvent le cas aujourd’hui avec les offres par satellite.

2-Une nouvelle alternative pour resorber les zones blanches, grises et d’ombres

Une zone blanche est, dans le domaine des télécommunications, une zone du territoire qui n’est pas desservie par un réseau donné, plus particulièrement un réseau de téléphonie mobile ou Internet.

Les zones grises sont des zones desservies en haut débit, mais non concurrentielles : un seul opérateur y est présent.

On parle aussi de zone d’ombre lorsque le réseau est accessible, mais que les équipements sont trop éloignés pour fournir une qualité de service convenable

C’est donc principalement à ces trois zones que va s’attaquer KA-SAT.

L’objectif d’Eutelsat est de 200 000 clients potentiels en France (1 million en Europe).

Mais l’offre pourrait aussi interessé les services public(collaboration avec la gendarmerie et les pompiers pour équiper leurs véhicules et permettre ainsi un accès Internet ininterrompu même en cas de catastrophe naturelle)et les liaisons ferroviares (TGV)et maritime.

Eutelsat se positionne comme une alternative fiable à l’ADSL haut débit en cas de panne des installations terrestres

3-Une relance de la concurrence technologique sur haut débit!?

Tout d’abord quel vont être les offres d’Eutelsat et à quel prix?

Avec l’offre Tooway les tarifs mensuels se rapprochent de ceux de l’ADSL à partir de 29,90 euros et jusqu’à 99 euros par mois selon des volumes de données consommées compris entre 2,4 et 9 Go. Et il faudra évidemment ajouter à cela le coup du récepteur qui avoisine les 300 euros. Le débit sera de 10 Mbit/s en réception et 4 Mbit/s

Les conséquences pourront être de redynamiser la concurrence dans les trois zones de la terra inconnecta.

Tout d’abord avec les autres technologies comme le wimax et avec SES Astra, le principal concurrent d’Eutelsatqui pourrait réagir d’ici 2012 en lançant de nouveaux satellites

Mais passons la parole à Eutelsat qui va nous en faire l’article,,,

http://www.youtube.com/watch?v=78G1j43-gRI

Source: http://www.eutelsat.com

Étiquettes : , , , ,

Leave A Comment